La Querelle des femmes

Un site présenté par Eliane Viennot



Les livres de la Querelle au XVIIIe siècle

Les rééditions sont signalées par le signe +
Les premières éditions sont indiquées entre crochets à la fin des références
Les ouvrages de femmes sont signalés par le signe *

dernière mise à jour : 19 février 2016


+ 18e s. : La Patience de Grisélidis, marquise de Saluces : où est peinte l’obéissance des femmes vertueuses pour leurs maris. Montbéliard, imp. de Deckherr frères, s.d., in-12, 24 p. [1384]

- [début du 18e siècle, selon Nisard] : La Misère des maris, avec l’Histoire plaisante des femmes qui battent leurs époux. Epinal, Pellerin, et Tours, Ch. Placé, s.d., 10-11 p.

- 1701 : Abbé de Bellegarde, Lettre de Monsieur l’abbé de Bellegarde à une Dame de la Cour, qui lui avait demandé son sentiment sur plusieurs matieres curieuses de Littérature et de Morale. Bourg (+ 1702).

- 1701 : Le Sexe vengé par le sexe, nouvelle satyre des maris, par Mademoiselle de *** [réédition d’un texte de 1673, selon Domna Stanton (The Defiant Muse, French Feminist Poems from teh Middle Ages to the Present, A Bilingual Anthology)]. Paris, J. Musier, in-12.

- * 1702 : Marie-Jeanne L’Héritier de Villandon, demoiselle, L’Apothéose de Mademoiselle de Scudéry. Paris.

+ 1702 : Abbé Morvan de Bellegarde, Lettres curieuses de littérature et de morale [dont une commence par : « Si les femmes sont inférieures aux hommes par le mérite de l’esprit… »]. Paris. [1701]

+ 1702 : Le Songe de Boccace [Il Corbaccio, 1354-1356], traduit de l’italien en français [par de Prémont]. Amsterdam, H. Schelte, in-18. [1698]

- * 1704 : Vengeance des femmes contre les hommes. Satyre nouvelle contre le luxe des femmes. Peloton de fil envoyé par Mme d’Agenois à M. le duc de St Aignan, ambassadeur à Rome. Paris, de l’imp. de la veuve Chardon, in-16.

- 1704 : Vengeance des Femmes contre les hommes. Satyre nouvelle contre les petits-maîtres et les vieillards amoureux. Rouen, chez C. Besongne, in-8.

- * 1705 : [Catherine-Charlotte Patin], Le Démon et la démone mariez, ou le malheur des hommes qui épousent de mauvaises femmes… Nouvelles historiques et morales tirées des Annales de Florence par le fameux Machiavel. Rotterdam, in-12 [2 paginations].

- 1705 : Jean Pradel, Traité contre le luxe des hommes et des femmes, et contre le luxe avec lequel on élève les enfans de l’un et l’autre sexe. Paris.

+ 1705 : Le Songe de Boccace [Il Corbaccio, 1354-1356], traduit de l’italien en français [par de Prémont]. Paris, J. Le Febvre, in-12. [1698]

- 1706 : L’Huissier des Essards, Le Divorce de concert [théâtre].

+ * 1706 : Mary Astell, Reflections upon Marriage. The third edition. To which is added a preface, in answer to some objections, Londres, R. Wilkin [1700]

- 1707 : Anonyme, La Fille savante ou Isabelle fille capitaine [théâtre].

+ 1707 : Jacques Chaussée de La Terrière, Traité de l’excellence du mariage… Où l’on fait l’apologie de la femme, contre les calomnies des hommes. [1685]

- 1708 : Chevalier Jean-Félix d’Hénissart, Satyre sur les femmes bourgeoises qui se font appeler Madame, avec une distinction qui sépare les véritables d’avec celles qui ne le sont que par le caprice de la fortune, la bizarrerie et la vanité du siècle. La Haye.

+ 1708 : Satyres nouvelles. Satyre I. Contre les méchans auteurs. Satyre II. Contre les femmes scavantes. Satyre III. Sur la véritable et fausse noblesse. Paris, G. Valleyre, in-8, pièce. [1699]

- ? : La Fosse d’Aubigny (1653-1708), La Coquette et la Fausse Prude [théâtre].

- 1709 : Dialogue ou entretiens entre Bélise et Emilie, femmes savantes aux Champs-Elisées, sur differens caractères et différentes modes du tems, avec un Recueil nouveau de lettres, partie comiques et partie sérieuses, par le Sieur de ***. Rouen, J. Ferrand [et/ou Le Prévost], in-12.

- 1709 : La Méchanceté des filles où se void leurs ruses et finesses pour parvenir à leurs desseins (+ 1715, 1810, 1813, 1841, s.d.).

- 1709 : Traité de la communauté entre mari et femme, divisé en 3 livres : le premier, comment la communauté se forme; le second, comment elle se régit; le troisième, comment elle finit. Avec un Traité des communautez ou sociétez tacites. Par Me Denis Le Brun… Ouvrage posthume, donné au public par les soins de Me Louis Hideux… Paris, M. Guignard, in-fol., 738 p. (+ 1733, 1734, 1754).

- 1710 : Dancourt, La Femme d’intrigues [théâtre]. Paris.

- 1710 : La Peau de boeuf ou Remède universel pour faire une bonne femme d’une mauvaise. Comédie… Valenciennes.

+ 1711 : La Malice des femmes. Rouen. [1654]

- 1711-1712 : Déclaration… portant que les femmes des chevaliers, commandeurs et officiers de l’ordre du Saint-Esprit et leurs veuves, tant qu’elles demeureront en viduité, jouiront de tous les privilèges, exemptions et immunitez qui ont esté accordez ausdits chevaliers, commandeurs et officiers, et notamment de ceux portez par les articles LXV et LXVI du statut dudit ordre, sans qu’il puisse estre fait aucune différence ni distinction entre elles et lesdits chevaliers, commandeurs et officiers leurs maris… Paris, s.d., Dijon, s.d. [Acte royal. 14 octobre 1711, Marly, enregistré au Parlement, à la Chambre des Comptes et à la Cour des Aides les 27 novembre, 17 décembre 1711 et 23 janvier 1712].

- 1712 : [André-François Boureau Deslandes], L’Apothéose du beau sexe. Londres (+ 1741).

- 1713 : L’Art de rendre les femmes fidèles, par M***. Paris, veuve Laisné, in-12, 120 p. (+ 1779, 1783, 1860).

- 1713 : Abbé Laurent Bordelon (1653-1730), Le Supplément de « Tasse rouzi friou titave ». Aux femmes, ou aux maris pour donner à leurs femmes. Paris.

+ 1713 : Henri Corneille Agrippa de Nettesheim, De la Grandeur et de l’excellence des femmes au-dessus des hommes, ouvrage composé en latin par H.C.Agrippa, et traduit en françois avec des notes curieuses et la Vie d’Agrippa, par *** [nouv. trad. par d’Arnaudin]. Paris, F. Rabuty, in-12. [1530]

- 1714 : La Fausse Coquette [théâtre].

+ 1714 : Henrici Cornelii Agrippae [Henri Corneille Agrippa de Nettesheim] de Incertitudine et vanitate omnium scientiarum et artium liber… Accedunt duo ejusdem auctoris libelli, quorum unus est de nobilitate et praecellentia foeminei sexus ejusdemque supra virilem eminentia ; alter de matrimonio seu conjugio… Francofurti et Lipsiae, sumtibus haered. Plenerianorum, in-12. [1526, 1529]

- 1715 : Père Gabriel Daniel, Lettre à une dame de qualité, où l’on examine jusqu’à quel point il est permis aux dames de raisonner sur les matières de religion. Paris, in-12, 285 p.

- 1715 : [Abbé Jean-Baptiste Drouet de Maupertuis, d’après Barbier], Le Commerce dangereux entre les deux sexes. Traité moral et historique, dans lequel on fait voir que les visites et les conversations fréquentes, en un mot qu’un commerce assidu entre les personnes de différent sexe, les exposent à de très grands dangers par rapport à leur salut. Bruxelles [Lyon], 406 p. [D-20823 ou R-24138]

- 1715 : Georg Christian Lehms, Teutschlands galante Poetinnen. Mit ihren sinnreichen und nette Proben. Frankfurt, Hocker.

+ 1715 : La Malice des femmes. Troyes. [1654]

+ 1715 : La Méchanceté des filles où se void leurs ruses et finesses pour parvenir à leurs desseins. [1709]

+ 1715 : Le Songe de Boccace [trad. de Il Corbaccio, 1354-1356], traduit de l’italien en français [par de Prémont]. Paris, P. Huet, in-12. [1698]

- 1717 : N. Dupuy La Chapelle, Dialogues sur les plaisirs, sur les passions et sur le mérite des femmes, et sur leur sensibilité pour l’honneur. Paris, Jacques Estienne, 294 p.

+ 1717 : Valens Acidalius, Disputatio perjocunda qua anonymus probare nititur mulieres homines non esse. Leipzig. [1595]

- 1718 : Le Miroir des Femmes : qui fait voir d’un coté les imperfections de la méchante femme, et qui montre de l’autre les bonnes qualitez de la femme sage ; tiré pour la meilleure partie des livres de la sagesse. Troyes, P. Garnier et Paris, veuve Oudot, 24 p.

- 1718 : Pierre Petit, Traité historique sur les Amazones, où l’on montre tout ce que les auteurs tant anciens que modernes ont écrit pour ou contre ces héroines, et où l’on apporte quantité de Médailles et d’autres Monumens anciens, pour prouver qu’elles ont existé. Leyde.

- 1719 : Père J. Desmothes, Les Devoirs des filles chrétiennes, pour une vie chaste et vertueuse dans le monde. Paris.

- 1719 : Le Triomphe du Beau Sexe sur les hommes, où l’on fait voir les avantages et les prerogatives qui rendent les femmes supérieures aux hommes, par des preuves incontestables. Hambourg, veuve Lesage, 83 p.

- 1720 : Le Divorce d’Arlequin avant son mariage [théâtre].

- 1721 : L’Île des Amazones, in Le Theatre de la foire, ou l’Opera comique. Contenant les meilleures pieces qui ont été representées aux foires de S. Germain & de S. Laurent. Enrichies d’estampes en taille douce, avec une table de tous les vaudevilles & autres airs gravez-notez à la fin de chaque volume. Recueillies, revûës, & corrigées. Par Mrs. Le Sage & d’Orneval. Paris, Etienne Ganeau, ruë S. Jacques vis-à-vis la fontaine S. Severin, aux Armes de Dombes, t. 3., 4-455 p. [théâtre. « Piéce d’un acte. Par Mrs. Le S**. & d’Or**. Qui devoit être representée à la foire de Saint Laurent 1718… », p.331]

+ 1722 : Brantôme, Mémoires de Messire Pierre du Bourdeille, Seigneur de Brantôme, contenant les vies des dames illustres de France de son temps (vol. 1) ; Vie des dames galantes (vol. 2). Leyde. [1665]

- 1723 : Pellegri [Pellegrain], Quinault, Botot, Le Divorce de l’amour et de la raison ou le Vieux Monde.

+ 1723 : Traité de la communauté de biens entre l’homme et la femme conjoints par mariage et de la continuation de la communauté après le décès de l’un des conjoints, lorque le survivant demeure en viduité ou qu’il se remarie, où sont traitez les droits communs et particuliers des conjoints et des enfants des premiers et seconds licts, par Ms Philippe Derenusson… Paris, la Compagnie des libraires, in-4, 784 p. [1692]

+ 1723 : Jean Marot, Doctrinal des princesses et nobles dames… [1510-1511] in Les Œuvres de Jean Marot, nouvelle édition… Paris, A.-U. Coustelier, in-12, 266 p. [1532]

+ 1724 : Le Songe de Boccace [Il Corbaccio, 1354-1356], traduit de l’italien en français [par de Prémont]. La Haye, J. Swart, in-12. [1698]

- 1725 : Jacques-Joseph Duguet, Conduite d’une dame chrétienne pour vivre saintement dans le monde. Paris.

- * 1726 : Luisa Bergalli, Componimenti poetici delle piu illustri Rimatrici d’ogni secolo [« Compositions des plus illustres poétesses de tous les temps »]. Venezia, Mora.

+ 1726 : Henri Corneille Agrippa de Nettesheim, Sur la Noblesse et excellence du sexe féminin, de sa prééminence sur l’autre sexe, et du Sacrement du mariage, traduit par le célèbre sieur de Gueudeville. Avec le Traittè sur l’incertitude, aussi bien que la vanitè des sciences & des arts ouvrage joli, & d’une lecture tout a fait agreable. Leiden, Theodore Haak, 3 vol. in-12. [1526, 1530]

+ 1726 : Les Quinze Joyes de mariage. La Haye, Le Duchat. [1480-1490]

- 1726 : Benito Jerónimo Feijóo, Defensa de las mujeres, in Teatro critico universal (tome 1, disc. 16)

- 1727 : Chevalier Jean-Félix d’Hénissart, Satyre sur les cerceaux, paniers, criardes et manteaux volants des femmes et sur leurs autres ajustements. Paris.

- 1727 : [L. Fuzelier & Legrand], Les Amazones modernes [théâtre] (imp. 1742).

- * 1727 : Anne-Thérèse de Marguenat, marquise de Lambert, Réflexions nouvelles sur les femmes par une dame de la Cour de France. Londres/Paris.

- 1728 : Abbé Castel de Saint-Pierre, Projet pour perfectionner l’éducation des filles. Paris.

- 1728 : [Louis Coquelet (1676-1754) d’après Barbier], La Méchante Femme. Paris, 27 p.

- * 1728 : Anne-Thérèse de Marguenat, marquise de Lambert, Avis d’une mère à son fils et à sa fille. Paris.

- 1729 : [De Cerfvol ?], Apologie du beau sexe, fable avec des reflexions curieuses & divertissantes. Par M**** pour le mois de juin 1729. Rouen.

- * 1729 : Anne-Thérèse de Marguenat, marquise de Lambert, Lettres sur la véritable éducation. Amsterdam.

+ 1729 : La Malice des femmes. Troyes. [1654]

- 1730 : Avisse, Grandval, Le Divorce ou les Epoux mécontents [théâtre].

- 1730 : Pierre-François Biancolelli, L’Île du divorce, in La Foire des poètes, L’Isle du divorce et La Sylphide, comédies… Paris, Louis-Denis Delatour [théâtre].

- 1730 : Louis Le Maingre de Bouciquault, Les Amazones revoltées, roman moderne en forme de parodie sur l’histoire universelle, & la fable, avec des notes politiques sur les travaux d’Hercule, la chevalerie militaire, et la découverte du Nouveau Monde, &c., par Don Luis Le Maingre de Bouciquault. Rotterdam, s.n., in-12, VI-278 p. (+1738).

- 1730 : [Franc̜ois Bruys ?] L’Art de connoitre les femmes, avec une Dissertation sur l’adultere. Par le chevalier Plante-Amour. La Haye, chez Jaques vanden Kieboom. (+ 1749, 1820, 1821, 1860 ; trad.. angl.. 1732).

- 1730 : La Femme docteur ou la théologie tombée en quenouille, comédie. Liège, Veuve Procureur, in-12, 14-162 p. (+ s.d.*2, 1730-1732, 1731*4).

+ s.d. : La Femme docteur ou la théologie tombée en quenouille, comédie. Avignon, Pierre Sincère [fausse adresse], XIV-151 p. [1730]

+ s.d. : La Femme docteur ou la théologie tombée en quenouille, comédie. Douai, J. François Roujot.

+ 1730-1732 : La Femme docteur ou la théologie tombée en quenouille, comédie, in Recueil de pièces de Théatre sur le jansénisme, Savoir: La femme Docteur ou la Théologie tombée en quenouille ; Arlequin janséniste ou critique de la femme docteur ; Suite de la femme Docteur ; Le Saint déniché ou la Banqueroute des marchands de miracles, coméd. en 5 actes en prose par le P. Danton ; Les Quakers François ou les nouveaux trembleurs ; Arlequin Esprit-follet, coméd. en 3 actes, en prose ; Le nouveau Tarquin, coméd. en 3 actes en prose ; Examen de la Cause du P. Girard, avec la critique du nouveau Tarquin, Coméd. en prose. S.l., 5 vol. in-8. [1730]

- 1731 : Robert Challes, Les Illustres Françoises où l’on trouve dans des caractères très particuliers et très différens un grand nombre d’exemples rares et extraordinaires des belles manières, de la politesse et de la galanterie de l’un et de l’autre sexe de cette nation. La Haye.

- 1731 : [Louis Coquelet (1676-1754) d’après Barbier], Eloge de la méchante femme, dédié à Mlle Honesta. Paris, in-12, VIII-49 p.

+ 1731 : La Femme docteur ou la théologie tombée en quenouille, comédie. Liège, Veuve Procureur, in-12, 14-159 p. [1730]

+ 1731 : La Femme docteur ou la théologie tombée en quenouille, comédie. La Haye, Adrian Moetjens, in-12, 14-150 p. [1730]

+ 1731 : La Critiqe [sic] de la Femme docteur, ou de la theologie tombée en quenouille, Comedie. A Londre [sic, Paris], chez Tonson, in-12, 2-124 p. [1730]

- 1731 : La Femme docteur, ou la Théologie janséniste tombée en quenouille, comédie. Amsterdam, E. J. Ledet et Cie, in-8, 116 p. [1730]

- 1731 : [N. Du Puy La Chapelle], Instruction d’un père à sa fille par Du Puy. Paris (+ 1752).

+ 1731 : Jean Marot, Doctrinal des princesses et nobles dames, faict et déduict en XXIV rondeaulx [1510-1511], in Œuvres de Clément Marot, valet de chambre de François I, roi de France… La Haye, P. Gosse et J. Neaulme, t. 5, p. 191 et suiv. [1532]

- 1732 : Les Hommes vengez de l’injure et de l’injustice à eux faites en faveur des femmes dans l’Apologie du beau sexepar M. G. G. D. C. Rouen, A. Viret, in-12, 68 p.

- 1732 : Albert Thura, Gynaecaeum Danmiae litterarum, foeminis Danorum, eruditione vel scriptis claris conspicuum. Altona, Korte.

- 1732 : The Art of knowing women, or, the Female sex dissected, in a faithful representation of their virtues and vices… By the chevalier Plante-Amour. Made English from the French original, with improvements, by Mr. Macky. The second édition. London, E. Curll and T. Payne. [1730]

+ 1732 : La Malice des femmes. Troyes. [1654]

- 1733 : Bland, Dispute littéraire et physique sur les femmes.

- 1733 : [Abbé Jean-Baptiste Drouet de Maupertuis ?], La Femme foible, où l’on représente aux femmes les dangers auxquels elles s’exposent par un commerce fréquent et assidu avec les hommes ; à quoi on a joint quelques avis touchant leur conduite, par Madame de S… Nancy [dixit Opale + [le ccfr dit 1714], et aussi « numérisé », mais l’exemplaire numérisé est de 1755 ; donne aussi MFICHE Y2-34152].

+ 1733 : Traité de la communauté entre mari et femme, avec un Traité des communautez ou sociétez tacites, par Me Denis Le Brun… Ouvrage posthume, donné d’abord au public par les soins de Me Louis Hideux. Nouvelle édition, augmentée… de nouvelles décisions et de notes critiques, par Me… [M. Augeard] et Me… [J.-L. Brunet], avocats au Parlement… Arrêts dont il est fait mention dans le corps de l’ouvrage… Paris, C. Robustel, 636 p., 58 p. d’arrêts et 28 p. de tables, in-fol. [1709]

+ 1734 : Traité de la communauté entre mari et femme, avec un Traité des communautez ou sociétez tacites, par Me Denis Le Brun… Ouvrage posthume, donné d’abord au public par les soins de Me Louis Hideux. Nouvelle édition, augmentée… de nouvelles décisions et de notes critiques, par Me… [M. Augeard] et Me… [J.-L. Brunet], avocats au Parlement… Arrêts dont il est fait mention dans le corps de l’ouvrage… Paris, C. Robustel, 636 p., 58 p. d’arrêts et 28 p. de tables, in-fol. [1709]

- 1736 : Abbé François-Timoléon de Choisy, Histoire de Mme la comtesse Des Barres. A Mme la marquise de Lambert. Bruxelles, chez Fr. Foppens et Paris.

- 1736 : Du Berry, Les Comédiens en divorce [théâtre].

- * 1736 : Louanges des Dames, discours prononcé par mademoiselle Perette de la Babille, présidente de l’Académie des femmes savantes, en présence de sa hautesse madame Henroux, princesse du Marché, douairière du Moulin, marquise du Four, comtesse de la Fontaine et autres lieux, dans la grande salle du palais de Tourne-à-tous-Vents. Lyon, A.-J. de Jussieu, in-8, 31p.

- [1736 ?] : L’Imperfection des femmes, tirée de l’écriture sainte et de plusieurs autheurs… S.d.

- * 1737 : [Mme Galien, d’après Barbier], Apologie des dames appuyée sur l’histoire. Par M. de ***. Paris, Didot, 270p. (+ 1748).

- 1738 : Francesco Algarotti, Le Newtonianisme pour les dames, ou entretiens sur la lumière, sur les couleurs et sur l’attraction, traduit de l’italien. Paris.

- 1738 : Lord Chesterfield, « Common Sense » (art. du 14/01).

- 1738 : Morand, L’Esprit de divorce [théâtre].

- 1738 : Lady Mary Wortley Montagu, «The Nonsense of Common Sense» (art. du 24/01).

+ 1738 : Louis Le Maingre de Bouciquault, Les Amazones revoltées, roman moderne. Comédie en cinq actes. Sur l’histoire universelle, & la fable, avec des Notes politiques sur les travaux d’Hercule, la chevalerie-militaire, & la découverte du Nouveau Monde, &c. Rotterdam, in-12, VI-278p. [théâtre]. [1730]

- 1739 : Man Superior to Woman ; or A vindication of Man’s Natural Right of Sovereign Authority over the Woman. Containing a Plain Confutation of the Fallacious Arguments of Sophia…, by a Gentleman. Londres, T. Cooper.

- 1739 : « Sophia », Woman Not Inferior to Man [réécriture de De l’égalité des deux sexes de Poulain de la Barre [1673] ; trad. franç. 1749]. Londres.

+ 1739 : Mémoires de Messire Pierre du Bourdeille, Seigneur de Brantôme, contenant les vies des dames illustres de France de son temps (vol. 1) ; Vie des dames galantes (vol. 2). Leyde. [1665]

- 1740 : Abbé Claude-Marie Guyon, Histoire des Amazones anciennes et modernes. Paris (+ 1741).

- 1740 : « Sophia », Woman’s Superior Excellence over Man ; or A Reply to the Author of a late Treatise… Londres.

+ 1740 : Brantôme, Vies des dames illustres et Vie des dames galantes, in Œuvres. La Haye. [1665]

- 1741 : Le Divorce d’Arlequin et d’Argentine [théâtre].

+ 1741 : [André-François Boureau Deslandes], L’Apothéose du beau sexe. Londres. [1712]

+ 1741 : Abbé Claude-Marie Guyon, Histoire des Amazones anciennes et modernes. Bruxelles, Jean Léonard. [1740]

- 1742 : [L. Fuzelier & Legrand], Les Amazones modernes [représenté en 1727], in Théatre de Monsieur Le Grand, comedien du Roy. Paris, Par la Compagnie des Libraires S.l.n.d., in-12, p.271-384.

- 1743 : Pierre Clément [imprimeur], Défense ou Eloge des femmes. S.l.

+ 1743 : Brantôme, Vies des dames illustres et Vie des dames galantes, in Œuvres. La Haye. [1665]

- 1744 : Charles Clapiès, Paradoxe sur les femmes, où l’on tâche de prouver qu’elles ne sont point du genre humain [trad. de Valens Acidalius, Disputatio perjocunda, 1595]. Paris (+1766).

- 1744 : Le Divorce d’Arlequin et de Coraline [théâtre].

- 1744 : La Coste (le cadet), La Supériorité des dames sur les hommes.

- 1744 : Anne-Gabriel Meusnier de Querlon, Problème sur les femmes [trad. de Valens Acidalius, Disputatio perjocunda, 1595]. Amsterdam.

- 1745 : Isaac Bellet, Lettres sur le pouvoir de l’imagination des femmes enceintes, où l’on combat le préjugé qui attribue à l’imagination des mères le pouvoir d’imprimer sur le corps des enfans renfermés dans leur sein la figure des objets qui les ont frappées. Paris.

- 1748 : Philippe Bouton, Miroir des dames [1477-1482], éd. Lambert Douxfils, in La Danse aux aveugles et autres poésies du 15e siècle, extraites de la Bibliothèque des ducs de Bourgogne. Lille, A.-J. Panckoucke.

- 1748 : La Confession de la belle fille, in La Danse aux aveugles, et autres poésies du XVe siècle extraites de la Bibliothèque des ducs de Bourgogne. [ap.1425]

- * 1748 : [Mme Galien], Apologie des Dames, appuyée sur l’histoire. Par M. de ***. Paris, Didot, xxiv-274p. [suivie d’une « Réponse à [la] Lettre qui sert de préface à cet ouvrage »]. [1737]

- * 1749 : [Madeleine d’Arsant de Puisieux], Conseils à une amie, par Mme de P***. S.l. (+ 1750, 1751, 1755, 1756, 1882).

- 1749 : Abbé Joseph-Antoine-Toussaint Dinouart, Le Triomphe du sexe. Ouvrage dans lequel on démontre que les femmes sont en tout égales aux hommes. On y examine les avantages de leur commerce et quel doit être l’amour réciproque des deux Sexes. A Madame Gabrielle-Emilie Le Tonnelier de Breteuil, marquise Du Chastelet. Amsterdam, Ignace Racon.

- * [1749] : Dissertation dans laquelle on prouve que la femme n’est pas inférieure à l’homme [trad. de « Sophia », 1739]. S.l.n.d., in-12 (+ 1750, 1751).

- * 1749 : Mme Du Bocage, Les Amazones. Tragédie en cinq actes, par Madame Du Boccage, représentée par les comédiens ordinaire du Roy, aux mois de juillet et d’août 1749. Paris, F. Mérigot, in-8, 83p. [théâtre].

- 1749 : A. de La Baumelle, La Spectatrice danoise, ou l’Aspasie moderne.

- * 1749 : Marguerite de Lussan, Marie d’Angleterre, reine-duchesse. Dédié à Mme la marquise de Pompadour, par Mlle de Lussan. Amsterdam, chez J. Desbordes.

+ 1749 : L’Art de connoitre les femmes, avec des Pensées libres sur divers sujets, & une Dissertation sur l’adultere. Par le chevalier Plante-Amour. Amsterdam, chez Michel, XX-252p. in-8. [1730]

+ 1749 : Anne Maria van Schurman, Nobiliss. Virginis Annæ Mariæ a Schurman, Opuscula Hebraea, Graeca, Latina, Gallica. Prosaica adque metrica. Ed. Dorothea Loeberia. Leipzig, Mich. Carol. Frid. Mulleri, in-8. [1638].

- * 1750 : Mademoiselle Archambault, Dissertation sur la question : Lequel de l’homme ou de la femme est plus capable de constance ? ou la Cause des dames, soutenue par Mlle A… contre M… et M.L.L.R. Paris.

- 1750 : Abraham Johnson [Sir John Hill], Lucina sine concubitu… Lettre adressée à la Société royale de Londres, dans laquelle il est démontré, par des preuves tirées de la théorie et de la pratique, qu’une femme peut concevoir et enfanter sans le commerce de l’homme. Londres.

- 1750 : Marivaux, La Colonie [pièce de théâtre en un acte], Le Mercure de France, déc.

- 1750 : [De Saint-Jory d’après Barbier], Les Femmes militaires, relation historique d’une île nouvellement découverte. Paris, Didot, in-12.

+ * 1750 : [Madeleine d’Arsant de Puisieux], Conseils à une amie, par Mme de P***. La Haye, s.n. [1749]

+ * 1750 : La Femme n’est pas inférieure à l’homme. Trad. de l’anglois [rééd. de Dissertation dans laquelle on prouve que la femme n’est pas inférieure à l’homme, 1749]. Londres [Paris]. [MFICHE R-35778 ; note BNF : par Philippe Florent de Puisieux, selon Barbier].

+ 1750 : François Poulain de La Barre, De l’égalité des deux sexes. [1673]

- 1751 : Johann Arckenholtz, Mémoires concernant Christine, reine de Suède suivis de deux ouvrages de cette savante princesse, qui n’ont jamais été imprimés. Amsterdam.

- 1751 : Mme Le Prince de Beaumont, « Les femmes illustres », in Le Nouveau Magazin français ou Bibliothèque instructive et amusante. N° d’avril, mai et juin.

+ * 1751 : [Madeleine d’Arsant de Puisieux], Conseils à une amie, par Mme de P***, nouvelle édition. Amsterdam, s.n., 200p. [1749]

+ 1751 : John Roe, Concubitus sine Lucina… [1750]

+ * 1751 : Le Triomphe des Dames. Trad. de l’anglois de Miledi P**** [rééd. de Dissertation dans laquelle on prouve que la femme n’est pas inférieure à l’homme, 1749]. Londres.

- 1752 : George Ballard, Memoirs of Several Ladies of Great Britain who have been celebrated for their writings or skill in the learnde languages, arts and sciences. Oxford, W. Jackson (+ 1775).

- 1752 : Abbé Vosgien [Jean-Baptiste Ladvocat], Dictionnaire historique portatif, contenant l’histoire des patriarches, des princes hébreux, des empereurs, des rois et des grands capitaines, des dieux, des héros de l’antiquité payenne… des Papes, des SS. Pères, des évêques… des historiens, poètes… et mathématiciens, etc., avec leurs principaux ouvrages et leurs meilleures éditions ; des femmes savantes, des peintres… et… de toutes les personnes illustres… de toutes les nations du mondepar Mr. l’abbé Ladvocat… Paris, 2 vol. in-8 (+ 1755, 1760, 1761, 1777).

+ 1752 : [N. Du Puy La Chapelle], Instruction d’un père à sa fille par Du Puy. [1731]

- 1753 : Dom Philippe-Joseph Caffiaux, Défense du beau sexe, ou Mémoires historiques, philosophiques et critiques pour servir d’apologie aux femmes. La Compagnie, 4 vol. (+ 1753).

- 1753 : François-Antoine Chevrier, Mémoires d’une honnête femme, écrits par elle-même. Londres.

- 1753 : Les Femmes peuvent-elles être savantes?

- 1753 : Le Quart d’heure d’une jolie femme, ou les Amusemens de la toilette, ouvrage presque moral dédié à Messieurs les habitans des coins du roi et de la reine… par Mademoiselle de… Genève.

- 1753 : Frederik Christian Schonau, Samling af danske learde fruentimer, som ved deres leerdom, og udgivne eller efterladte skrifter have giort dercs navne i den laerde verden bekiendte. Kopenhagen.

+ 1753 : Dom Philippe-Joseph Caffiaux, Défense du beau sexe, ou Mémoires historiques, philosophiques et critiques pour servir d’apologie aux femmes. Amsterdam, 3 vol., 982p. [1753]

+ 1753 : Du Bosc, L’Honneste Femme [nouvelle traduction anglaise]. [1632]

- 1754 : Dard du Bosco [P. Achille de Barbantanne], Le Discours sur les femmes. Avignon [Paris].

- * 1754 : La Malice des hommes découverte dans la justification des femmes, par Mlle J****. Rouen (+ s.d.).

- 1754 : [Chevalier de Meray, baron de Fernunstsberg d’après Barbier], Les Femmes, ou Lettres du Chevalier de K… au marquis de… La Haye.

+ 1754 : Traité de la communauté entre mari et femme, avec un Traité des communautez ou sociétez tacites, par Me Denis Le Brun… Ouvrage posthume, donné d’abord au public par les soins de Me Louis Hideux. Nouvelle édition, augmentée… de nouvelles décisions et de notes critiques, par Me… [M. Augeard] et Me… [J.-L. Brunet], avocats au Parlement… Arrêts dont il est fait mention dans le corps de l’ouvrage… Paris, Durand, 636 p., 58p. d’arrêts et 28p. de tables, in-fol. [1709]

- * 1754 : [Moniale anonyme], Vie des [treize] premières religieuses capucines du monastère de Marseille. Marseille, Sibie.

+ * s.d. : La Malice des hommes découverte dans la justification des femmes, par Mlle J****. Épinal, Pellerin, in-18, 23p. [1754]

- 1755 : [Anonyme], La Femme foible, où l’on représente aux femmes les dangers auxquels elles s’exposent par un commerce fréquent et assidu avec les hommes. Amsterdam. [L’introduction, au féminin, enjoint à ne pas mal interpréter (i.e. dans un sens philogyne) le traité de 1715.]

- [1755] : P. Montenegro Feyjoo, Apologie des femmes [trad. par l’abbé Prévost]. S.l.n.d.

- 1755 : Lettre du docteur Pancrace [pseud.] à la signoria Vittoria, sur la prééminence de l’homme sur la femme. A. Bross.

- 1755 : Etienne-André Philippe de Pretot, Le Triomphe des dames, ou le Nouvel Empire littéraire. Paris.

- 1755 : Réponse de la Signoria Vittoria au Docteur Pancrace, orateur et bibliothécaire des Petites-Maisons. Le Sexe vengé ou la Prééminence de la femme sur l’homme. Brest, A Bross, 18 p.

+ * 1755 : Madeleine d’Arsant de Puisieux, Conseils à une amie. Londres, s.n. [1749]

+ 1755 : Abbé Vosgien, Dictionnaire historique portatif, contenant l’histoire des patriarches, des princes hébreux, des empereurs, des rois et des grands capitaines, des dieux, des héros de l’antiquité payenne… des Papes, des SS. Pères, des évêques… des historiens, poètes… et mathématiciens, etc., avec leurs principaux ouvrages et leurs meilleures éditions ; des femmes savantes, des peintres… et… de toutes les personnes illustres… de toutes les nations du monde… par Mr. l’abbé [Jean-Baptiste] Ladvocat… Paris. [1752]

- 1755-1756 : [La Beaumelle], Mémoires pour servir à l’histoire de Mme de Maintenon et à celles du siècle passé. Lettres de Mme de Maintenon [Mémoires t. I-VI ; Lettres t. I-IX]. Amsterdam, aux dépens de l’auteur, in-12 (+ 1757).

- 1755-1765 : Jean-François Dreux Du Radier, L’Europe illustre, contenant l’histoire abrégée des souverains, des princes, des prélats, des ministres, des grands capitaines… des artistes et des dames célèbres en Europe, depuis le XVe siècle compris jusqu’à présent, par M. Dreux Du Radier… Paris, Odieuvre, 6 vol. in-4 [+ tirés à part, notamment sur Anne Dacier, Anne Boleyn].

+ * 1756 : [Madeleine d’Arsant de Puisieux], Conseils à une amie, par Mme de P***. [1749]

- 1757 : Chevalier de Ranto de Laborie, Lettres sur l’éducation des femmes et sur leur caractère en général. Saint-Omer, impr. de H. F. Boubers, in-12, 48 p.

+ 1757 : Mémoires pour servir à l’histoire de Mme de Maintenon et à celles du siècle passé, par M. de La Beaumelle. S.l., 6 vol. in-12 — également : Mémoires pour servir à l’histoire de Mme de Maintenon et à celles du siècle passé, par M. de La Beaumelle. Nouv. éd., augm. des remarques critiques de M. de Voltaire, tirées de son «Essai sur l’histoire générale». Genève, C. et A. Philibert, 6 vol. in-12. [1755-1756]

- 1758 : [Pierre-Joseph Boudier de Villemert], L’Ami des femmes. S.l., in-12, [4]-188-[2]p. (+ 1758, 1759 *2, 1763, 1766, 1774, 1779, 1788 ; trad. all. 1759).

- 1758 : Alexandre de La Rivière, Le Partisan des femmes ou la Source du mérite de l’homme. Paris.

- * 1758 [ou 1759] : Mme Leprince de Beaumont, Anecdotes du 14e siècle, pour servir à l’histoire des femmes illustres de ce tems. Londres, in-12.

- 1758 : Jean-Jacques Rousseau, Lettre à M. d’Alembert, de l’Académie française […] dans le septième volume de l’Encyclopédie, et particulièrement sur le projet d’établir un théâtre de comédie en cette ville.

+ 1758 : [Pierre-Joseph Boudier de Villemert], L’Ami des femmes. Hambourg, C. Herged [Herold], in-12, 192p. [1758]

- 1759 : D’Alembert, Lettre… à M. J.J. Rousseau sur l’article « Genève » tiré du VIIe volume de l’Encyclopédie… Amsterdam, vol. 7 de l’Enclyclopédie (rééd.).

- 1759 : La Bibliothèque des femmes.

- 1759 : [Pierre-Joseph Boudier de Villemert], Der Freund des Frauenzimmers [trad. de L’Ami des femmes, 1758]. Aus dem Französischen übersetzet von Ludewig Jakob Heyden. Wien, Prag und Triest, zu finden in den Trattnerischen Buchhandlungen.

- 1759 : [Linguet, d’après Barbier], Les Femmes filles, ou les Maris battus, parodie d’Hypermnestre, en un acte et un vers. Paris, in-12.

- 1759 : [Yon, d’après Barbier] Les Femmes de mérite, histoire française. in-8.

+ 1759 : [Pierre-Joseph Boudier de Villemert], L’Ami des femmes. Hambourg, C. Herged [Herold], in-12, 192 p. [1758]

+ 1759 : [Pierre-Joseph Boudier de Villemert], L’Ami des femmes. Paris, quai des Augustins, in-8, 183 p. [1758]

- 1759-1778 : Le Journal des dames [périodique].

- 1760 : [Ignace Hugary de Lamarche-Courmont], Réponse aux différens écrits publiés contre la comédie des Philosophes, ou Parallèles des Nuées d’Aristophane, des Femmes savantes, du Méchant et des Philosophes, par M. D. L. M. C. . S.l., s.n., in-12, 76 p.

- 1760 : Le Sexe vengé, ou la Prééminence des femmes [théâtre].

+ 1760 : Jean-Baptiste Ladvocat, Dictionnaire historique-portatif, contenant l’histoire des patriarches, des princes hébreux, des empereurs, des rois, et des grands capitaines ; des dieux et des héros de l’antiquité payenne ; des papes, des saints pères, des évêques et des cardinaux célèbres ; des historiens, poètes, orateurs, théologiens, jurisconsultes, médecins, etc. ; avec leurs principaux ouvrages et leurs meilleures éditions ; des femmes savantes, des peintres, etc., et généralement de toutes les personnes illustres ou fameuses de tous les siècles et de toutes les nations du monde. Par M. l’abbé Ladvocat. Paris. [1752]

- 1761 : Gaubier de Barrault, La Fausse Coquette [théâtre].

- 1761 : Barthélemy-Claude Graillard de Graville [dit Gobbe-mouche], L’Ami des filles. Paris, Dufour.

+ 1761 : Abbé Vosgien [Jean-Baptiste Ladvocat], Dictionnaire historique portatif, contenant l’histoire des patriarches, des princes hébreux, des empereurs, des rois et des grands capitaines, des dieux, des héros de l’antiquité payenne… des Papes, des SS. Pères, des évêques… des historiens, poètes… et mathématiciens, etc., avec leurs principaux ouvrages et leurs meilleures éditions ; des femmes savantes, des peintres… et… de toutes les personnes illustres… de toutes les nations du mondepar Mr. l’abbé Ladvocat… Paris. [1752]

- 1762 : Jean-Zorobabel Aublet de Maubuy, Vies des femmes illustres de la France. Paris, Duchesne, 6 vol.

- 1763 : Jean-Baptiste-Guillaume Musier, Etrennes aux dames, avec le calendrier de l’année 1763… avec I. Notice des femmes illustres dans les belles-lettres, II. Notice des livres composés par les femmes. Paris.

+ 1763 : L’Ami des femmes par Boudier de Villemert. Hambourg, Chrétien Herold, in-12. [1758]

- 1764 : Jean-François Dreux du Radier, Mémoires historiques, critiques et anecdotes de France [Anecdotes des reines et régentes de France]. Amsterdam, Neaulme, 4 vol. in-12 (+ 1776, 1786, 1808).

- * 1764 : Mlle d’Espinassy, Essai sur l’éducation des demoiselles. Paris.

- * 1764 : Marie Leprince de Beaumont, Instructions pour les jeunes qui entrent dans le monde… pour servir de suite au Magazin des adolescentes. Londres.

- 1765 : Louis de Boussanelle, Essai sur les femmes. [BNF R-21596].

- 1766 : Alexis Jean Le Bret, Elise ou l’Idée d’une honnête femme.

- 1766 : « Lettre à M. Fréron sur la question : Si les femmes ont reçu de la nature autant de forces que les hommes pour penser et pour agir », Année littéraire, 17 sept.

+ 1766 : L’Ami des femmes par Boudier de Villemert, 3e éd. S.l., in-12. [1758]

+ 1766 : Charles Clapiès, Paradoxe sur les femmes, où l’on tâche de prouver qu’elles ne sont pas de l’espèce humaine [trad. de Valens Acidalius, Disputatio perjocunda, 1595]. Cracovie.

+ * 1767 : Le Triomphe des femmes, ou le Paradoxe de 1766 confondu, par Mad. Doyen, Veuve de La Fontaine. Amsterdam, in-12, 44p.

- 1768 : Père Pons-Augustin Alletz, L’Esprit des femmes célèbres du siècle de Louis XIV et de celui de Louis XV jusqu’à présent. Paris, Pissot, 2 vol.

- 1768 : Discours sur les femmes, adressé à Eugénie, et suivi d’un dialogue philosophique et moral sur le bonheur. Amsterdam/Paris, 1768, in-12, 179 p. [« Traduit de l’anglais de Guillaume Walsh, d’Abberley », d’après l’avertissement et l’épître dédicatoire du traducteur qui signe D. L. F. [de La Flotte, d’après une note ms., confirmée par Barbier] ; l’original serait : A Dialogue concerning women, being a defence of the sex, written to Eugenia. With a preface by John Dryden.]

- 1769 : Chevalier de Cerfvol, Législation du Divorce. Londres.

- 1769 : Abbé Pierre Collet, Le Parallèle vivant des deux sexes par un soldat. Amsterdam/Paris.

- 1769 : Dictionnaire historique portatif des femmes célèbres. Par J.-F. de La Croix. Paris, Le Cellot, 3 vol.; Paris, Belin, 2 vol. (+ 1788).

- * 1769 : Françoise-Albine de La Martinière, Mme de Benoist, Sophronie, ou Leçon prétendue d’une mère à sa fille. Paris.

- 1769 : [Abbé Joseph de La Porte et Jean-François de La Croix], Histoire littéraire des femmes françoises, ou Lettres historiques et critiques contenant un précis de la vie et une analyse raisonnée des ouvrages des femmes qui se sont distinguées dans la littérature françoise, par une société de gens de lettres. Paris, Lacombe, 5 vol. (+ 1771).

- 1770 : Galerie française, ou Portraits des hommes et des femmes célèbres qui ont paru en France, par M. Gautier Dagoty le fils. On y a joint un abrégé de leur vie, puisé dans les meilleures sources. Paris, Hérissant le fils, 1770, in-4 (+ 1771).

- 1770 : [R.-J. Pothier] Traité de la communauté, auquel on a joint un traité de la puissance du mari sur la personne et les biens de la femme, par l’auteur du Traité des obligations. Paris, Debure/Orléans, Vve Rouzeau-Montaut, 1770, 2 vol., in-12. (+ 1806, 1819, 1822).

- 1770 : Apologie des femmes, avec des notes historiques ; en deux parties, par un Homme de Lettres. Dédiée aux dames. 2e édition, revue, corrigée et augmentée par l’auteur. Marseille.

- * 1770 : Marie Leprince de Beaumont, Les Americaines ou la Preuve de la religion chrétienne par les lumières naturelles. Lyon.

+ 1771 : Galerie française ou portraits des hommes et des femmes célèbres… gravé… sous la conduite de M. Rest. Paris, Herissant, 1771, in-fol. [1770]

- 1771 : Jérôme Pothier, Traité de la puissance du mari sur la personne et les biens de sa femme. Paris.

+ 1771 : [Abbé Joseph de La Porte et Jean-François de La Croix], Histoire littéraire des femmes françoises. Paris, Costard. [1769]

- 1772 : Richard Gérard de Bury, Histoire abrégée des philosophes et des femmes célèbres. Paris, Monory, 2 vol.

- 1772 : Chevalier de Cerfvol, La Gamalogie, ou de l’Education des jeunes filles destinées au mariage. Ouvrage dans lequel on traite de l’excellence du mariage, de son utilité politique et de sa fin et de ses causes qui le rendent heureux ou malheureux. Paris.

- 1772 : Antoine- Thomas, Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes dans les différents siècles. S.l. [Amsterdam ?], 208 p. (+ 1772 *5, 1773, 1777, 1783, 1792, 1802, 1803 ; trad. angl. 1774, 1800).

- 1772 : François-Jean Daillant de La Touche, Lettre à M***. sur un ouvrage intitulé : Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes par M. Thomas. Londres [Paris], 80 p. in-8.

- 1772 : Dr Alphonse-Vincent-Louis Leroy, Recherches sur les habillemens des femmes et des enfans ou Examen de la manière dont il faut vêtir l’un et l’autre sexe. Paris.

- 1772 : M. de Lignac, chirurgien, De l’Homme et de la Femme considérés physiquement dans l’état du mariage. Lille.

+ 1772 : Antoine-Léonard Thomas, Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes dans les différents siècles. S.l., in-8, 158 p. [1772]

+ 1772 : Antoine-Léonard Thomas, Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes dans les différents siècles. Paris, Moutard, in-8, 210 p. [1772]

+ 1772 : Antoine-Léonard Thomas, Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes dans les différents siècles. S.l., in-8, 189 p. [1772]

+ 1772 : Antoine-Léonard Thomas, Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes dans les différents siècles. S.l., in-12, 174 p. [1772]

+ 1772 : Antoine-Léonard Thomas, Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes dans les différents siècles. S.l., in-16, 216 p. [1772]

- 1772-1773 : Edme-Louis Billardon de Sauvigny, Le Parnasse des dames, ou Choix de pièces de quelques femmes célèbres en littérature. Paris, Ruault, 9 vol. (+ 1775-1777, 1816).

- 1772-1775 : Abbé Fromageot, Cours d’étude des jeunes demoiselles. Paris.

- 1773 : Richard de Bury, Histoire des femmes célèbres. Paris.

- 1773 : [Coulon], Eloge du beau sexe, publié par M. C. Paris, Dubois, in-8, 20 p.

- 1773 : Nicolas-Edme Rétif de La Bretonne, La Femme dans les trois états de fille, d’épouse et de mère ; histoire morale, comique et véritable… Londres/Paris.

+ 1773 : Antoine-Léonard Thomas, Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes dans les différents siècles. Paris et Amsterdam. [1772]

- 1774 : Denis Diderot, Sur les femmes [Critique de l’Essai sur le caractère, les mœurs et l’esprit des femmes dans les différents siècles, de Thomas], Correspondance littéraire, juillet.

- 1774 : John Gregory, Legs d’un père à ses filles, par feu M. Gregory, traduit de l’anglois sur la 4e édition [par l’abbé A. Morellet]. Londres et Paris (+ 1775, 1782, 1808, 1822, 1826).

- 1774 : Abbé Le More, Principes d’institutions ou de la Manière d’élever les enfans des deux sexes par rapport au corps, à l’esprit et au cœur. Paris, xvi-152 p.

- 1774: Antoine-Léonard Thomas, Essay on the Character, Manners, and Genius of Women in Different Ages. Enlarged from the French of M. Thomas, by Mr. Russell, trad. W. Russell, Philadelphia, R. Aitken [1772].

- * 1774 : Louise-Florence-Pétronille Tardieu d’Esclavelles, marquise d’Épinay, Les Conversations d’Emilie. Leipzig (+ rééd. et trad. + éd. augmentée 1781).

- * 1774 : [Fanny de Beauharnais] À tous les penseurs, salut ! Par Madame la comtesse de B. [Amsterdam et Paris]

+ 1774 : L’Ami des femmes, ou la Philosophie du beau sexe, par M. Boudier de Villemert. Nouvelle édition augmentée. S.l., in-12, 202 p. [1758]

- 1775 : Pierre Roussel, Système physique et moral de la femme, ou Tableau philosophique de la constitution, de l’état organique, du tempérament, des mœurs et des fonctions propres au sexe. Paris, Vincent, XXXV-380p. (+ 1784, 1788-89, 1803, 1805, 1809, 1813, 1820, 1845, 1855, 1860, 1869).

- 1775 : Philidor Sedaine, Les Femmes vengées ou les Feintes infidélités.

+ 1775 : Legs d’un père à ses filles, par feu M. Gregory, traduit de l’anglois sur la 4e édition [par l’abbé A. Morellet]. Lauzanne. [1774]

+ 1775-1777 : Edme-Louis Billardon de Sauvigny, Le Parnasse des dames, ou Recueil de pièces de poésies et de théâtre, des femmes savantes de toutes les nations. Paris. [1772-1773]

- 1776 : [Carlo Antonio Pilati de Tassulo] Traité du mariage et de sa législation, par M. P. de T. La Haye, P.-F. Gosse, in-8, 94p.

+ 1776 : Dreux du Radier, Mémoires historiques, critiques et anecdotes des reines et régentes de France. Nouvelle édition augmentée. Amsterdam, M. Rey, 6 vol. in-12. [1764]

- * 1777 : Charlotte Chaumet, Mme d’Ormoy, Les Malheurs de la Jeune Emilie, pour servir d’instruction aux âmes vertueuses et sensibles. Paris.

- 1777 : Louis Domairon, Mémoire pour servir à l’apologie des femmes, joint au Libertin devenu vertueux. Londres. Paris.

- 1777 : Lettre d’un Citoyen, amateur du bien public, à M***, pour servir de défense à la mission de la dame du Coudray, qui forme des Sages-Femmes par tout le Royaume, de la part du Roi, attaquée dans un Ecrit public… Paris.

- 1777 : [Nicolas-Edme Rétif de La Bretonne], Les Gynographes, ou Idées de deux honnêtes femmes sur un projet de règlement proposé à toute l’Europe pour mettre les femmes à leur place et opérer le bonheur des deux sexes, avec notes historiques et justificatives, suivies des noms des femmes célèbres recueillies par N.-E. R. de La B. La Haye.

- 1777 : Bernardin de Saint-Pierre, Discours sur cette question: Comment l’éducation des femmes pourrait contribuer à rendre les hommes meilleurs? MS (imp. 1820).

+ 1777 : [Jean-Baptiste Ladvocat], Dictionnaire historique-portatif, contenant l’histoire des patriarches, des princes hébreux, des empereurs, des rois, et des grands capitaines ; des dieux et des héros de l’antiquité payenne ; des papes, des saints pères, des évêques et des cardinaux célèbres ; des historiens, poètes, orateurs, théologiens, jurisconsultes, médecins, etc. ; avec leurs principaux ouvrages et leurs meilleures éditions ; des femmes savantes, des peintres, etc., et généralement de toutes les personnes illustres ou fameuses de tous les siècles et de toutes les nations du monde. Par M. l’Abbé Ladvocat. Paris, Le Clerc, 3 vol. [1752]

+ 1777 : Antoine-Léonard Thomas, Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes dans les différents siècles. Paris et Amsterdam. [1772]

- 1778 : Jean-François André, La Méchante Femme et le Bon Jeune Homme. Paris, 2 vol. in-12.

- 1778 : Gilbert Du Motier, marquis de La Fayette, Le Triomphe du beau sexe, ou Epître de M. le Mquis de La Fayette à son épouse, du camp du général Waginston, en quartier d’hiver à Lancaster, le 22 janvier 1778. Boston, imprimerie du Congrès, in-8.

- 1778 : Comte Fédor Golovkin, Mes idées sur l’éducation du Sexe ou Précis d’un plan d’éducation pour ma fille. Londres.

- 1779 : Charles-Simon Bachois de Villefort, Sentence rendue par M. le lieutenant criminel au Châtelet de Paris qui ordonne l’exécution des arrêts du Parlement des 12 décembre 1726 et 3 novembre 1728 et des sentences des 7 mars, 5 avril, 12 mai 1742 et 22 septembre 1746. En conséquence, fait défense à toutes femmes et filles de s’immiscer dans la fonction de matrone et sage-femme, dans la ville, faubourgs et banlieue de Paris et de prendre enseigne, sans avoir été examinées ès Ecoles de Saint-Côme, et avoir prêté le serment par devant M. le lieutenant-criminel. Paris.

- 1779 : Philibert Riballier [avec Mlle Cosson, pour la notice], De l’Education physique et morale des femmes, avec une notice alphabétique de celles qui se sont distinguées dans les différentes carrières des Sciences et des Beaux-Arts, ou par des talens et des actions mémorables. Bruxelles/Paris, Frères Estienne.

+ 1779 : L’Art de rendre les femmes fidelles. Ouvrage imprimé à Paris en 1717, remis au jour & commenté avec des anecdotes tant anciennes que modernes. A Geneve [fausse adresse], et se trouve à Paris, chez Jean-François Bastien, 2 t. en 1 vol., in-12 [même titre, sans mention de la précision « Ouvrage imprimé à Paris en 1717 », éditeur parisien seul mentionné]. [1713]

+ 1779 : Pierre-Joseph Boudier de Villemert, Le Nouvel Ami des femmes, ou la Philosophie du Sexe, ouvrage nécessaire à toutes les jeunes personnes qui veulent plaire par des qualités solides, avec une notice alphabétique des femmes célèbres en France. Amsterdam et Paris, Monory, in-12, 260 p. [1758]

+ 1779 : Brantôme, Vies des dames illustres et Vie des dames galantes, in Œuvres. Londres. [1665]

- * 1779-1789 : Anne d’Aubourg de La Bove, comtesse de Miremont, Traité de l’éducation des femmes, et cours complet d’instruction. Paris, 7 vol.

- 1780 : Bodasse, La Correction conjugale ou la Femme vengée [théâtre].

- 1780 : Charles de Mouhy, « Extrait de l’histoire des dames lettrées, qui ont travaillé pour le Theatre depuis son origine jusqu’en 1780 », in Abrégé de l’histoire du Théatre François, Depuis son origine jusqu’au premier Juillet de l’année 1780…, t. 3. Paris, Jorry et Mérigot, p.267-279.

- 1781 : Edme-Pierre Chauvot de Beauchêne, De l’Influence des affections de l’âme dans les maladies nerveuses des femmes, avec le traitement qui convient à ces maladies. Montpellier. Paris.

- * 1781 : Louise-Florence-Pétronille Tardieu d’Esclavelles, marquise d’Épinay, Les Conversations d’Emilie, éd. augmentée (+ rééd. jusqu’en 1822). [1774]

- * 1781 : Mme Thicknesse, Sketches of the Lives and Writings of the Ladies of France. London, Dodsley and Brown, 3 vol.

- 1782 : Charles Geneviève Louis d’Éon de Beaumont, Remarques véritables et très-remarquables sur les audiences de Thalie ou sur Molière à la nouvelle salle, avec une défense des femmes, et des réflexions sur les spectacles, par une Femme qui se fait gloire d’être le chevalier de son sexe, où son esprit n’a pas l’avantage d’en faire l’ornement. Bruxelles.

- 1782 : Antoine-François Prost de Royer, De l’Administration des femmes. Genève/Paris/Lyon.

+ 1782 : Legs d’un père à ses filles, par feu M. Gregory, traduit de l’anglois sur la 4e édition [par l’abbé A. Morellet]. Londres. [1774]

- 1782-v.1800 : Pierre Choderlos de Laclos, De l’Education des femmes. Ms. (imp. 1903).

- 1783 : [Cornélie Wouters, baronne de Vasse] L’Art de corriger et de rendre les hommes constants. Paris, Ballard, in-18, 248 p.

+ 1783 : L’Art de rendre les femmes fidelles. Troisième édition, avec des changements et des corrections. A Geneve, et se trouve à Paris, chez Couturier fils, 2 vol., in-12. [1713]

+ 1783 : Antoine-Léonard Thomas, Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes dans les différents siècles. Paris, s.n. [1772]

- 1784 : Nicolas Chambon de Montaux, Des Maladies des femmes. Paris.

- 1784-1788 : Louis Damours, Lettres de Miladi… sur l’influence que les femmes pourroient avoir dans l’éducation des hommes. Paris.

- 1784 : Vigée, La Fausse Coquette [théâtre].

+ 1784 : Pierre Roussel, Système physique et moral de la femme ou Tableau philosophique de la constitution, de l'état organique, du tempérament, des mœurs et des fonctions propres au sexe. A Paris, chez Onfroy, Méquignon l’aîné, in-12, XXXVI, 380p. [1775]

- 1785 : Abbé Barthélémy, Grammaire des dames, ou Nouveau traité d’orthographe françoise, réduite aux regles les plus simples, et justifiée par des morceaux choisis de Poésie, d’Histoire, etc. Ouvrage dédié à Madame la Comtesse de Genlis. Genève, Paul Barde.

- 1785 : Nicolas Chambon de Montaux, Des Maladies de la grossesse… Paris.

- 1785 : Nicolas Chambon de Montaux, Des Maladies des filles… pour servir de suite aux Maladies des femmes du même auteur. Paris.

- * 1785 : [Mme de Coicy, d’après Barbier], Les Femmes comme il convient de les voir ou Aperçu de ce que les Femmes ont été, de ce qu’elles sont et de ce qu’elles pourroient être. Londres/Paris, Bacot, 2 vol., 146 et 113 p.

- 1786 : Henri de Feucher chevalier d’Artaize, Dégradation de l’homme en société, ou Essai sur la décadence du gout des arts et des sciences [attribuée aux femmes ; 2e partie et 2e vol. des Réflexions d’un jeune homme par le chevalier de Feucher]. Londres [fausse adresse] et Paris, Royez, in-12, 202 p.

- 1786 : M. de La Montagne, La Physicienne, comédie en un acte et en vers. Paris, Poinçot [théâtre ; contre les « pédans femelles »].

- 1786 : Abbé Joseph Reyre, L’Ecole des jeunes demoiselles ou lettres d’une mère vertueuse à sa fille avec les réponses de la fille à sa mère, recueillies et publiées par M. l’abbé R. Paris.

- 1786 : [De Sainte-Colombe d’après Barbier], La Femme comme on n’en connaît point, ou Primauté de la femme sur l’homme. Londres, Gabriel Glodt, in-12, 165 p. [Grimm dit: nouvelle édition de Lucina sine concubitu [1750] avec beaucoup de changements; en partie réédité dans Primauté de la femme sur l’homme, 1810, joint à Concubitus sine Lucina, ou le Plaisir sans peine, de Richard Roë – toujours d’après Barbier.]

+ 1786 : Jean-François Dreux du Radier, Mémoires historiques et critiques et anecdotes des reines et régentes de France. Amsterdam, s.n., 6 vol. [1764]

- * 1786-1789 : Louise de Keralio, Collection des meilleurs ouvrages francois, composés par des femmes, dédié aux femmes francaises [projet plus ample, abandonné]. Paris, chez l’auteur et Lagrange, 14 vol.

- 1787 : Henri de Feucher chevalier d’Artaize, Nouvelles réflexions d’un jeune homme ou suite à l’Essai sur la dégradation de l’homme en société… Paris, Royez, in-8.

- * 1787 : [Marie-Armande d’Humière, Mme Gacon-Dufour], Mémoire pour le sexe féminin contre le sexe masculin, par Madame***. Londres/Paris, Royez, 50 p. [réponse au texte du chevalier de Feucher, 1786]

- 1787 : Henri de Feucher chevalier d’Artaize, Nouvelles réflexions d’un jeune homme ou suite à l’Essai sur la dégradation de l’homme en société… Paris, Royez, in-8.

- 1787 : Barthélemy-Gabriel Rolland d’Erceville, Recherches sur les prérogatives des dames chez les Gaulois, sur les cours d’amour, ainsi que sur les privilèges qu’en France les mères nobles transmettaient autrefois à leurs descendans, quoique issus de pères roturiers, où l’on expose les vestiges qui restent de ces anciens usages ; le tout précédé de quelques réflexions sur l’influence et la part que les femmes ont eue, non seulement dans tous les gouvernemens, mais même dans toutes les révolutions, ainsi que dans les sciences et Arts, Par M. le président Rolland. Paris, Nyon l’aîné, xii-212 p. (+ 1797).

- 1788 : Henri de Feucher chevalier d’Artaize, Lettre à Mme D*** [Gacon-Dufour], auteur du mémoire pour le sexe féminin contre le sexe masculin. Paris, chez tous les marchands de nouveautés, in-12, 39 p.

- 1788 : Petit traité de l'amour des femmes pour les sots. A Bagatelle, in-8, 44p. (+ 1859).

- 1788 : Gabiot de Salins, Le Divorce inutile [théâtre].

- 1788 : Jean Lanteires, Quelques avis aux Institutrices de jeunes demoiselles […] suivis de quelques idées générales sur l’éducation, l’instruction des jeunes filles et d’un dictionnaire de plusieurs mots employés dans les belles-lettres et en littérature. Lausanne.

- 1788 : Jean-François Marmontel, L’Ecole des pères [suivi de] La Mauvaise Mère : contes nouveaux. Caen.

- * 1788 : Mme de Staël, Lettres sur les écrits et le caractère de Jean-Jacques Rousseau. (+1814).

- 1788 : Ternisien d’Haudricourt, Les Femmes célèbres de toutes les nations. Paris.

- 1788 : Tyrannie que les hommes ont exercée dans presque tous les temps et les pays contre les femmes ou inconséquence de leur conduite envers cette belle moitié de l’espèce humaine, etc., par M. [Esprit-Michel] Laugier… Londres/Paris, 6, cul-de-sac Saint-Dominique, 1788, in-8, 92 p.

+ 1788 : L’Ami des femmes, ou Morale du sexe, par M. Boudier de Villemert. Paris, Royez, in-8, 323 p. [1758]

+ 1788 : Dictionnaire historique portatif des femmes célèbres, par [Jean-François] de La Croix. Paris, Belin, 2 vol. [1769]

+ 1788 : Pierre Roussel, Système physique et moral de la femme, ou Tableau philosophique de la constitution, de l’état organique, du tempérament, des mœurs et des fonctions propres au sexe. Paris. [1775]

+ 1788 : Le Songe de Boccace ou le Labyrinthe d’amour, trad. de l’italien par M. de Prémont. [Avec] Les Rêves d’Aristobule / Pierre-Charles Levesque. Les Songes d’un hermite / par Louis-Sébastien Mercier. Amsterdam/Paris, in-8. [1698]

+ 1788-1789 : Pierre Roussel, De la femme, considérée au physique et au moral, par M. Roussel. Paris, Hôtel Serpente, « bibliothèque universelle des dames ». [1775]

- 1789 : Anecdotes de l’histoire de France, rangées par ordre de dates. 1. Sur quelques régences à qui elles ont été conférées et comment elles ont été confirmées. 2. Sur le danger de l’influence des étrangers dans le gouvernement des affaires de l’État. 3. Sur les étrangers qui ont été admis dans les conseils, et le mal qu’ils ont fait à la nation. S.l., s.n., in-8, 22 p.

- 1789 : Histoire des princes du sang français et des reines de France. Paris, l’an II de la liberté. S.l., s.n., 64 p.

- 1789 : Jean Devaines, Lettres de la Comtesse de *** au Chevalier de *** [sur les élections aux États généraux, contre la participation des femmes aux décisions politiques]. S.l., s.n, in-8, 19 p.

- 1789 : Jean-Jacques Bachelier, Mémoires sur l’éducation des filles, présenté aux Etats-Généraux. Paris.

- 1789 : De l’influence des femmes dans l’ordre civil et politique. A Eleuthéropolis, in-8, 54 p.

- 1789 : Sieur Fèvre du Grandvaux, Lettre à Madame la comtesse de… sur l’éducation des jeunes demoiselles. Paris.

- 1789 : Les Héroïnes de Paris, ou l’Entière liberté de la France, par les Femmes. Police qu’elles doivent exercer de leur propre autorité. Expulsion des charlatants, etc, etc. Knappen fils, le 5 octobre, 7 p.

- 1789 : Petit Almanach de nos grandes femmes, accompagné de quelques prédictions pour l’année 1789 [inspiré du Petit almanach de nos grands hommes de Rivarol, 1788]. Londres [Paris ?], s.n., 118 p.

- 1789 : [Antoine-Joseph Raup Baptestin de Moulières] Les généreuses Françaises, anecdote historique : prompts effets du bon exemple, nécessité de l'établissement d'une caisse patriotique, par M.R.D.B., 22 p.

- 1789 : Antoinette d’Autriche, ou dialogue entre Catherine de Médicis et Frédégonde, reines de France, aux enfers, pour servir de supplément et de suite à tout ce qui a paru sur la vie de cette princesse. Londres.

- 1789 : Griefs et plaintes des femmes mal mariées. Paris.

- * 1789 : Cahier des doléances et réclamations des femmes, par Mme B*** B***, du Pays de Caux.

- * 1789 : Motions adressées à l’Assemblée Nationale en faveur du sexe. Le bonheur des hommes est-il dépendant de celui des femmes? Quels sont pour elles les moyens de l’établir? Les couvents de religieuses doivent-ils être supprimés? (par Mme Bastille, citoyenne Desmoulins) Paris, in-8.

- * [1789] : [Mme de Coicy], Demande des femmes aux États-généraux, par l’auteur des Femmes comme il convient de les voir. S.l., s.n.

- 1790 : La Galerie des dames françoises : pour servir de suite à la Galerie des États généraux par Le Même auteur [Luchet, Rivarol, Mirabeau, Laclos]. [Londres] in-8, 207 p. [avec la clef imprimée des noms].

- 1790 : Almanach des Françoises célèbres par leurs vertus, leurs talens ou leur beauté. Dédié aux dames citoyennes qui les premières ont offertes leurs dons patriotiques à l’Assemblée nationale. Paris, Lejay fils, 284 p. [une par jour de l’année].

- 1790 : [Sylvain Maréchal] Nouvelle légende dorée, ou Dictionnaire des saintes, mis au jour par S.M. rédacteur de l’Almanach des honnêtes gens. Rome [Paris], 2 vol. in-12.

- 1790-1791 : Catherine de Médicis, dans le cabinet de Marie-Antoinette à Saint-Cloud. Premier dialogue-quatorzième dialogue. «Les Français ont fait Roi des vassaux orgueilleux, / Mais leur tête à la main, nous marcherons contre eux»]. [Paris] De l’Imprimerie royale [s.d.]. [recueil de 14 dialogues entre les deux reines, dont certains seulement sont titrés: Catherine de Médicis, dans le cabinet de Marie-Antoinette à Saint-Cloud (2e) ; Catherine de Médicis, entretenant Louis XVI dans le cabinet de Marie-Antoinette, à Saint-Cloud (9e); Catherine de Médicis, dans le cabinet de Marie-Antoinette, à l’instant que Louis XVI reçoit une députation des 48 sections de la ville de Paris, présidée par M. Bailly (13e, février 1791); Catherine de Médicis (14e)]

- 1790 : Nicolas de Condorcet, Sur l’admission des femmes au droit de cité.

- 1790 : Marquis de Luchet [et Senac de Meilhan ?], La Galerie des dames françaises, pour servir de suite à la Galerie des Etats Généraux, par le même auteur. Londres, s.n.

- 1790 : Prévost, La Nécessité du divorce [théâtre].

- 1790 : Hommage rendu aux Dames Françaises sur leur patriotisme pour accélérer la fête civique du 14 Juillet 1790. [Paris] Imprimerie de Valleyre, 7 p.

- * 1790 : Mme de Montanclos, Œuvres diverses de Mme de Montanclos, ci-devant Mme de Princen. Grenoble, chez J. L. A. Giroud. [Contient 4 « précis historiques » concernant Blanche de Castille, Anne de France, Marguerite d’Autriche, Louise de Savoie, au t. II, p.175-218.]

- * 1790 : Félicité de Genlis, Discours sur la suppression des couvents de religieuses et sur l’éducation publique des femmes, par Mme de Brulart, ci-devant Mme de Sillery, gouvernante des enfants de la maison d’Orléans. Paris.

- * 1790 : Marie de Vuigneras, de Charras, Cahier de doléances et réclamations des femmes du Département de la Charente [recopie in extenso l’appel de Mme B***B*** aux filles cauchoises] (+1894).

- * 1790 : Josefa Amar, Discurso sobre la educación física y moral de las mujeres.

+ 1790 : Brantôme, Vies des dames illustres, Vie des dames galantes, tomes LXIII-LXV de la Collection universelle des mémoires particuliers relatifs à l’histoire de France. Londres. Paris. [1665]

- 1790 : Gaëtan de Raxis de Flassan, La Question du divorce, discutée sous les rapports du droit naturel, de la religion, de l’histoire, de la morale et de l’ordre social. Paris, Prevost- Desenne, 5 déc. in-8. (+ 1793 : Paris, Ravier)

- * 1790 : Catherine Macaulay, Letters on Education (Letter XXII, « No characteristic Difference in Sex »), in Letters, London, Garland.

- 1791 : Demoustier, Le Divorce [théâtre].

- 1791 : Dubuisson, Les Epoux mécontents ou le Divorce [théâtre].

- * 1791 : [Mme de Gambis, d’après Barbier], Du sort actuel des femmes. Paris, Imprimerie du Cercle social.

- * 1791 : Etta Palm d’Aelders, Appel aux Françaises, sur la régénération des mœurs et necessité de l’influence des femmes dans un gouvernement libre. Paris, de l’imprimerie du Cercle social [contient : Au lecteur ; Discours sur l’injustice des lois en faveur des hommes, au dépend des femmes, lu à l’Assemblée fédérative des Amis de la Vérité, le 30 décembre 1790; Extrait du registre des délibérations de la municipalité de Creil-sur-Oise; Discours d’une Amie de la Vérité, du 14 février 1791; Réponse de Etta Palm née d’Alders à la municipalité et les citoyennes de Creil-sur-Oise, du 15 février 1791; Lettre d’une amie de la vérité, Etta Palm, née d’Aelders, Hollandoise sur les démarches des ennemis extérieurs et intérieurs de la France; suivie d’une adresse à toutes les citoyennes patriotes et d’une motion à leur proposer pour l’assemblée nationale, lue à l’Assemblée fédérative des Amis de la Vérité, le 23 mars 1791.]

- 1791 : [Louis-Marie Prudhomme; sur la question de l'attribution, voir E. Viennot], Les Crimes des reines de France, depuis le commencement de la monarchie jusqu’à Marie-Antoinette, publiés par L. Prudhomme. Paris, au bureau des révolutions de Paris, in-8, XVI-460p.; Lyon, chez Prudhomme Aîné (+ 1792, 1793, 1794 *2, 1803, 1830; trad. all. 1792).

- 1791 : Tableau abrégé de l’antiquité littéraire, mis à la portée de tout le monde, ou Dictionnaire historique et littéraire des poètes grecs et latins, suivi de quelques directions pour conduire à la lecture des traductions françaises que nous en avons, et de courtes notices des philosophes, auteurs, musiciens… femmes célèbres et autres personnages renommés chez les anciens, par M. [Jean] Lanteires… Lausanne.

- 1792 : Theodor Gottlieb von Hippel, Über die bürgerliche Verbesserung der Weiber [sur l’émancipation civique [municipale] des femmes].

- 1792 : Liste des personnes qui ont souscrit en faveur des femmes et des enfans des citoyens qui depuis le 2 août 1792, se sont enrôlés en cette ville pour voler à la défense de nos frontières. Lille.

- 1792 : Louis-François Jourdain de Rocheplate, Dénonciation du livre portant pour titre: Les Crimes des reines de France, par M. Rocheplate. [Paris, imp. de Crapart], in-8, 63p. [voir Prudhomme 1791]

- 1792 : Sündenregister der Königinnen von Frankreich, von der Gründung der Monarchie an bis auf Maria-Antoinette, nach dem Französischen des Herrn Prüdhomme [trad.. de Les Crimes des reines de France…]. Strasburg, in-8, XIV-438p. [1791]

- 1792 : Joseph-Marie Lequinio de Kerblay, « Des femmes », in Les préjugés détruits, par J.M. Lequinio, membre de la Convention Nationale de France, et citoyen du globe, […] du 9 novembre de l’an I. Paris, Desenne, VIII-312p. [ch. XIV] (+ 1793, 1794).

- * 1792 : Marie Wollstonecraft, Défense du droit des femmes suivie de quelques considérations sur des sujets politiques et moraux. Trad. de l’anglais de la 1re partie [des Vindications ?]. Paris. Lyon.

+ 1792 : Les Crimes des reines de France, depuis le commencement de la monarchie jusqu’à Marie-Antoinette, publiés par L. Prudhomme [le texte de 1791, augmenté d’un chapitre sur M.-A. (publié aussi séparément, sous le titre Les Crimes de Marie-Antoinette d’Autriche), du texte de son procès et d’un extrait des Révolutions de Paris]. Londres, XVI-343p., pl. [1791]

+ 1792 : Antoine-Léonard Thomas, Essai sur le Caractère, les Mœurs et l’Esprit des femmes dans les différents siècles. Paris. [1772]

- [1793] : Du droit public du royaume de France sur la régence, suivi d’un tableau des régences de France. S.l., s.d. [« recueil factice », Clermont : A 34845 7].

- 1793, Pierre Guyomar, Le partisan de l’égalité politique entre les individus, ou problème très important de l’égalité en droits et de l’inégalité en fait. Paris, Imprimerie nationale, 1793, 20p. [discours prononcé le 29 avril].

- 1793 : Fouques Deshayes, Le Divorce [théâtre].

+ 1793 : Joseph-Marie Lequinio de Kerblay, « Des femmes », in Les préjugés détruits, seconde édition, par J.M. Lequinio, membre de la Convention Nationale de France, et citoyen du globe, […] ce 1er janvier, l’an II de la République. Paris, chez les directeurs de l’imprimerie du Cercle social, Desenne et Debray, 1793, [6]-367p. [1792]

+ 1793 : Les Crimes des reines de France, depuis le commencement de la monarchie jusqu’à Marie-Antoinette, publiés par L. Prudhomme. Paris: au bureau des Révolutions de Paris, an II, in-8, XVI-532p. [1791]

+ 1794 : Les Crimes de Marie-Antoinette d’Autriche, dernière reine de France, avec les pièces justificatives de son procès, pour servir de supplément aux premières éditions des Crimes des reines de France. Publiés par L. Prudhomme. Paris, au bureau des révolutions de Paris, an II de la République, 532p. [dernier chapitre modifié] [1791]

- 1794 : Forgeot, Le Double Divorce ou Bienfait de la loi [théâtre].

- * 1794 : Susanne Necker, Réflexions sur le divorce, par Mme Necker. Lausanne, Durand Ravanel et Compagnie des Libraires [posthume ; écrit fin 1792-1793].

- 1794 : Pigault d’Epinoy, Les Moeurs ou le Divorce [théâtre].

+ 1794 : Les Crimes des reines de France, depuis le commencement de la monarchie jusqu’à Marie-Antoinette, publiés par L. Prudhomme. Paris, au bureau des révolutions de Paris, An II, XVI-532p. [1791]

+ 1794 : Les Crimes des reines de France depuis le commencement de la monarchie jusqu’à la mort de Marie-Antoinette, avec les pièces justificatives de son procès, publ. par L. Prudhomme. [Paris, s.n.] An II. [ouvrage de 1791, avec additions]

+ 1794 : Joseph-Marie Lequinio de Kerblay, « Des femmes », in Les préjugés détruits, troisième édition, par J.M. Lequinio, membre de la Convention Nationale de France, et citoyen du globe. La Rochelle, V. Cappon, an II, 288p. [1792]

- * 1795 : Les Femmes françaises à la Convention nationale. S.l., s.n., s.d., in-8, 16p. [daté de juillet 1795; quelques lignes justifiant la parole féminine; paraît venir de l’entourage du futur Louis XVIII].

- * 1795 : Les Femmes françaises à la nation. S.l., s.n., s.d., in-8, 16p. [pas tout à fait le même texte que dessus, aucune trace genrée, mais mêmes caractéristiques; daté de juillet 1795].

- * 1795 : Les femmes françaises, pour la seconde fois, à la Nation. S.l., s.d., sn., in-8, 24p. [mêmes caractéristiques, daté de vendémiaire an IV (ap. 22 sept., av. 22 oct. 1795)].

- * 1795 : [Mme Booser ?] Triomphe de la saine philosophie, ou la vraie politique des femmes, par la C. B**. Paris, Debrai libraire, in-8, 117p. [texte misogyne, publié «sous les auspices de la Convention nationale»] (+1797).

- 1796 : Pierre-Yves Barré et Bourgueil, Le Mur mitoyen ou le Divorce manqué. Comédie-vaudeville en 1 acte. Paris, Théâtre du Vaudeville, 22 février 1796.

- 1796 : Corse [Jean-Baptiste Labenette], Les Hommes démasqués aux femmes, pour servir à leur éducation. Paris, Barba, in-18, 151 et 126p.

- 1796 [joué en] : Ça vaut mieux qu’un divorce [théâtre].

- 1796 : Opuscules philosophiques et littéraires, la plupart posthumes ou inédites [dont : Réflexions sur le bonheur, par Mme Du Châtelet ; Entretien d’un philosophe avec la Maréchale de ***, par Diderot; Les Femmes, dialogue, par le feu abbé Galliani [1772]; Supplément au voyage de Bougainville, dialogue, par Diderot]. Paris, Imprimerie nationale.

- 1796 : Le Remède au divorce [théâtre].

- * 1797 : Épître aux femmes. Par Constance D. T. Pipelet [Constance de Salm]. Paris, Desenne, an V-1797, in-18, 16p. (+ 1797, 1798, 1811, 1817, 1835, 1842)

+ * 1797 : Constance Pipelet [Constance de Salm], Épître aux femmes. Magasin encyclopédique. [1797]

- 1797 : Défense des femmes, des enfans, et des vieillards émigrés, pour faire suite à l’ouvrage de M. de Lally-Tolendal. Paris.

- 1797 : Toussaint Guiraudet, De la famille considérée comme élément des sociétés, Par T. Guiraudet, secrétaire général des relations extérieures. Paris, Desenne, 1797-an V.

- 1797 : J. Girard, Considérations sur le mariage et sur le divorce. Paris, Deltufo & Everat, 32p.

- 1797 : [Antoine Galland], Le Sort des femmes ou l’infortunée Enize (Nouvelle apologie du beau sexe), par l’auteur d’Antonio. Paris.

- 1797 : Vincent Campenon, Épître aux femmes. Paris, Migneret et Desenne (+ 1800, 1818, 1838).

+ 1797 : Barthélemy-Gabriel Rolland d’Erceville, Recherches sur les Prérogatives des Dames chez les Gaulois, les Cours d’amours et divers autres usages et privilèges anciens… Nouvelle édition. Paris, Delaplace et Belin, an V. [1787]

+ * 1797 : [Mme Booser ?] Triomphe de la saine philosophie, ou la vraie politique des femmes par La C. B***. Paris, Debrai, in-8, 117p. [1795]

- [av.1798] : Cailleau, L’Heureux Divorce [théâtre].

- 1798 : DellAcqua, Essai sur la supériorité intellectuelle de la femme. Berlin in-8, XIV-182p.

- * 1798 : Mary Wollstonecraft, Maria, Or the Wrongs of Woman.

+ * 1798 : Constance Pipelet [Constance de Salm], Épître aux femmes. Almanach des Muses, an VI. [1797]

- 1799 : Le Divorce pour rien [théâtre].

- 1799 : Les Epoux divorcés [théâtre].

- 1799 : Prévost, L’Utilité du divorce [théâtre].

- 1799 : Charles Guillaume Thérémin, De la condition des femmes dans les républiques, par le citoyen Théremin. Paris, Laran, an VII, in-8, 85p.

- * 1799 : Constance Pipelet, Rapport sur un ouvrage du Cen Theremin, intitulé De la Condition des femmes dans les républiques, par Constance D. T. Pipelet. Paris (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k42668j/f3.image)

- 1800 : Jean-François Dusausoir, Épître aux détracteurs des femmes, lue dans la séance publique de la Société des belles-lettres, le 23 fructidor an 7, par le citoyen Dusausoir. Paris, Moller, an VIII.

- 1800 : Antoine-Léonard Thomas, An Account of the Character, the Manners, and the Understanding of Women, in Different Ages, and Different Parts of the World. Translated from the French of Mons. Thomas, by Mrs. Kindersley, trad. J. Kindersley. London, Dodsley [1772].

- * 1800 : Mme de Staël, «Des femmes qui cultivent les lettres», in De la littérature, considérée dans ses rapports avec les institutions sociales [partie II, chap. 4]. Paris, Madaran (+ 1812, 1818, 1842, 1845, 1860, 1872).

+ 1800, Vincent Campenon, Épître aux femmes, in Paris pendant l’année 1799. Londres, vol. 22.[1797]

- [?] : Simon-Pierre Mérard de Saint-Just, L’Heureux divorce [théâtre].


Contact••••••••Mentions légales••••••••Plan du site••••••••Favoris