La Querelle des femmes

Un site présenté par Eliane Viennot


accueil

Combat d'Hercule contre Orythie et Anthiopè, Des cleres et nobles femmes de Boccace, 1402-1403, BnF Ms fr. 598

De la fin du Moyen Âge aux premières décennies du XXe siècle, l’Europe et en particulier la France ont été le théâtre d’une gigantesque polémique sur la place et le rôle des femmes dans la société. Qu’elle soit feutrée ou violente, qu’elle prenne un tour sérieux ou cocasse, qu’elle en appelle aux raisonnements ou aux émotions, qu’elle s’exprime en traités, pamphlets, pièces de théâtre, romans, tableaux…, elle a porté sur à peu près tous les terrains, du pouvoir suprême aux relations amoureuses, en passant par le travail, la famille, le mariage, l’éducation, le corps, l’art, la langue, la religion… Loin d’être un «jeu littéraire», comme on l’a parfois dit, elle s’est développée en écho aux efforts concrets des acteurs et actrices de la société pour empêcher, ou au contraire pour permettre l’accès des femmes et des hommes aux mêmes activités, aux mêmes droits, aux mêmes pouvoirs, aux mêmes richesses, à la même reconnaissance. Et elle a durablement formaté nos sociétés et nos esprits quant aux manières de penser et d’organiser les relations entre les sexes. (en savoir plus)

Ce site permet de prendre de la mesure de cette controverse. Il se nourrit de la recherche sur La France, les femmes et le pouvoir, et s'est construit en parallèle avec le programme de recherche pluriannuel lancé par la SIEFAR (2007-2011): Revisiter la Querelle des femmes. Discours sur l'égalité/l'inégalité des sexes, de la Renaissance aux lendemains de la Révolution (Voir la rubrique «événements»)


Contact••••••••Mentions légales••••••••Plan du site••••••••Favoris